La garantie de ses écouteurs achetés chez Krëfel ne fonctionne pas à cause de son... cérumen

La garantie de ses écouteurs achetés chez Krëfel ne fonctionne pas à cause de son... cérumen
Belga / T. Roge

Pendant plusieurs semaines, Joren a été pleinement satisfait de ses Samsung Galaxy Buds. Il avait acheté ces écouteurs sans fil chez Krëfel pour 129 euros. Sauf qu’un jour, sans raison, ceux-ci ont cessé de fonctionner. « J’ai donc contacté Samsung qui m’a orienté vers Dynafix », raconte l’homme au Belang van Limburg.

Son produit ayant moins de deux ans, Joren pense pouvoir les faire réparer gratuitement grâce à la garantie. « Quelques jours après les avoir envoyés, j’ai reçu un email. Dans celui-ci, on m’expliquait que les ‘dommages’ n’étaient pas couverts par la garantie en raison d’une ‘contamination’. Il s’agit d’un peu de cérumen sur le bout des écouteurs », déclare-t-il.

Krëfel réagit

Un devis lui est donc proposé. « Ils m’ont fait une offre de prix. Pour la réparation des écouteurs, ce serait 217,31 euros. Soit presque le double du prix neuf ! », s’étonne Joren. Contacté par nos confrères, Krëfel explique ne rien pouvoir faire pour le jeune homme. « Comme l’acheteur a contacté directement la marque, nous ne pouvons malheureusement pas intervenir dans cette affaire », commente le porte-parole de la chaîne de magasins. Pour lui, la différence des prix s’explique également par une différence dans les tarifs de vente des deux marques. S’il regrette que la garantie ait été refusée, il rappelle qu’un « manque d’entretien » peut exclure le produit de la garantie.

Un élément confirmé par Dynafix, le réparateur contacté par Joren. « Si l’hygiène n’est pas en ordre, il faut alors effectivement établir un devis pour une prise en charge hors garantie », explique-t-on au Belang van Limburg. « Il est possible que le prix d’achat soit différent de notre prix mais le client a toujours le choix de récupérer ses écouteurs, de les nettoyer et de les proposer à nouveau. Nous réévaluerons alors la garantie. »