La facture de la rentrée scolaire va être salée: voici comment la faire baisser

La facture de la rentrée scolaire va être salée: voici comment la faire baisser

Avant que nos petites têtes blondes reprennent le chemin des classes, il faut penser à les équiper. Et à quelques semaines de la rentrée scolaire, les rayons débordent déjà de classeurs, cahiers et stylos en tous genres. Rien d’anormal à cela. Mais les parents risquent d’être surpris cette année au moment de passer à la caisse.

En effet, la hausse des prix n’a pas épargné le rayon « rentrée scolaire ». « La plus grande hausse concerne le papier, donc les livres, les cahiers, les blocs de feuilles où on peut constater des augmentations qui vont jusqu’à 20 %. Pour le reste des fournitures, la hausse se situe plutôt aux alentours de 5 % », prévient la porte-parole de Carrefour Belgique dans les colonnes de la DH.

Dans ce contexte, mieux vaut bien se préparer avant de faire ses courses pour la rentrée. Voici six conseils qui vous permettront de limiter les dépenses.

1. Faire l’inventaire

Avant d’investir dans du neuf, videz vos tiroirs et dresser l’inventaire de ce que vous avez déjà. Vous ferez sûrement quelques trouvailles utiles pour remplir le cartable de votre enfant. Dès le départ, cela vous permettra donc de réduire votre liste de courses. Une liste importante qu’il est important de dresser avec précision afin d’éviter tout achat inutile.

2. Comparer

Avant de vous lancer dans vos achats, commencez par un petit repérage. Se rendre dans plusieurs enseignes peut prendre du temps, mais peut parfois s’avérer très bénéfique pour le portefeuille !

3. Trouver du seconde main

Que ce soit auprès des amis ou de la famille, il est probable que certains de vos proches aient du matériel devenu inutile pour eux ou leurs enfants. Pensez à le récupérer !

Des articles scolaires de seconde main sont aussi parfois disponibles auprès des boutiques de la Croix Rouge, des Petits Riens ou encore des magasins Oxfam.

4. Opter pour de la qualité

Le revers de la médaille, quand on choisit son matériel pour les prix attractifs proposés certains enseignes, c’est qu’il ne dure guère longtemps. Achter un stylo à bille qui craquera d’ici octobre, ou un classeur dont les anneaux se désolidariseront en quelques semaines n’est pas forcément l’option la plus économique à long terme. Au milieu des rayons, mieux vaut donc faire la balance qualité/prix, surtout pour du matériel qui devra durer au moins dix mois !

5. Viser les promotions

Vu ce contexte, la chasse aux promos est plus que jamais ouverte ! Chez Lidl notamment, on peut s’attendre à de belles réductions d’ici la rentrée scolaire. En effet, la chaîne allemande va proposer différentes actions dans ses magasins en Belgique. Voici l’une d’elles : 20 % de réduction à l’achat de 2 pièces, 30 % pour 3 pièces et 40 % pour 4 pièces.

Du côté de chez Carrefour, on propose un pack de fournitures scolaires pour la somme de 15€ : classeur, compas, cahier, articles d’écriture et même le cartable sont compris !

6. Faire les courses seul.e

Si pour les enfants cela peut être très gai de préparer sa rentrée en choisissant son propre matériel, ça l’est moins pour les parents qui doivent régler la facture. En effet, les classeurs à paillettes ou les cartables à l’effigie des personnages tendance sont rarement les moins chers… Mais sont le plus souvent plébiscités par les enfants ! Alors si les courses de rentrée sont un plaisir pour votre enfant, il est possible de ne pas le frustrer en trouvant un équilibre. Par exemple, en lui proposant de choisir son cartable et son plumier, mais en se chargeant du reste sans lui.