La Covid-19 a déjà abrégé dix camps de mouvement de jeunesse

La Covid-19 a déjà abrégé dix camps de mouvement de jeunesse
Belga / L. Dieffembacq

Sur les dix camps qui ont été fermés depuis le début du mois, huit l’ont été chez les Scouts (sur 600 camps en cours) où 15 cas positifs ont été détectés (pour 17.000 animés et 3.000 animateurs); et deux chez les Guides (sur 248 en cours) où cinq chefs ont été contaminés.

Les patros (39 camps), les Scouts et guides pluralistes (84 camps) et les Faucons rouges (6 camps) sont jusqu’ici indemnes. Par comparaison, fin juillet 2020, sur les plus de 2.200 camps qui avaient rassemblé au total quelque 80.000 enfants, adolescents et animateurs, seuls quatre participants avaient été diagnostiqués positifs sur 277 cas suspects.

Cette année, au 8 juillet 2021, le bilan des cas de Covid-19 confirmés dans les mouvements de jeunesse est déjà de 20 cas. Interrogés, tant les représentants des Scouts que des Guides se disent vigilants et confiants pour la poursuite des camps cet été.