Intempéries: aucun candidat pour effectuer l’étude sur la gestion des voies hydrauliques

Intempéries: aucun candidat pour effectuer l’étude sur la gestion des voies hydrauliques
Belga / N. Maeterlinck

De nombreuses interpellations sur la gestion du barrage d’Eupen lors des inondations avaient poussé le ministre wallon de la Mobilité et des Infrastructures à commander une analyse indépendante sur la gestion des voies hydrauliques. Pour obtenir au plus vite des réponses, le ministre avait opté pour une procédure négociée: le cahier des charges avait été envoyé le 5 août dernier à un petit nombre d’entreprises sélectionnées. Leurs offres étaient attendues vendredi dernier à midi, mais ne sont jamais arrivées.

Le cabinet a finalement lancé, mercredi, un appel d’offres plus large, et divisé en deux lots. Le premier marché consiste en une «factualisation» (état des différentes voies d’eau et barrages, évolution de la situation hydrologique lors des événements, différents intervenants, ...) et le second porte sur des recommandations et des propositions pour améliorer les prévisions hydrologiques et les avertissements qui y sont associés.

Initialement, la première partie était attendue pour le 1er septembre, elle l’est désormais pour le 30 avec un rapport intermédiaire le 15, tandis que la seconde était espérée pour le 30 septembre et devra être remise finalement le 31 octobre.