Il se retrouve privé de CST car son vaccin a déclenché une myocardite

Il se retrouve privé de CST car son vaccin a déclenché une myocardite
Belga / E. Lalmand

Après avoir développé une myocardite, Lorenzo a dû être hospitalisé. Les médecins lui ont alors déconseillé de faire la deuxième dose de vaccin, trop dangereuse selon eux.

N’ayant reçu qu’une seule dose, le jeune homme n’a pas droit au Covid Safe Ticket et n’a donc pas d’autre choix que de se faire tester avant de pouvoir se rendre au restaurant, au théâtre ou encore pour voyager. Ce qui commence à lui peser, tant moralement que financièrement : en effet, Lorenzo a déjà dû débourser plus de 500 euros pour les tests…

« Je me sens pris en otage »

« Le mieux serait que nous obtenions un certificat attestant que nous n’avons plus besoin d’être testés », indique Lorenzo, interrogé par nos confrères de VTM Nieuws. Autre solution pour le jeune homme : la gratuité des tests pour les personnes dans le même cas. « Pour qu’on ne se sente pas pris en otage », ajoute-t-il.

D’après le commissaire corona Pedro Facon, on compterait une centaine de personnes ne pouvant pas se faire vacciner pour des raisons médicales.