Il construit un faux radar pour dissuader les automobilistes de rouler trop vite

Il construit un faux radar pour dissuader les automobilistes de rouler trop vite
Capture d’écran vidéo HLN

Peter Van der Gucht, 57 ans, a pris une mesure très surprenante pour faire ralentir les automobilistes qui roulent beaucoup trop vite quand ils passent devant chez lui, à Stekene ! Le Belge a décidé de… construire un radar, qu’il a placé devant chez lui, afin de faire peur aux automobilistes ! Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela est efficace !

Peter habite une route très fréquentée, la N403 reliant Sint-Niklaas à Hulst, en Flandre. « Il y a une limitation de vitesse de 50 km/h, mais de nombreux conducteurs ne la respectent pas », a expliqué Peter dans les colonnes de HLN. « Nous demandons depuis longtemps au quartier de faire quelque chose à ce sujet. Une reconstruction de la route régionale a été promise, mais nous l’attendons depuis des années », déplore le Belge, qui explique que « le mauvais état de la chaussée rend la situation encore pire ».

Passage à l’acte

Et après que d’autres résidents ont exhorté Peter de construire un radar lui-même, il a décidé de passer à l’action, comme le relaient nos confrères de Sudinfo  : « Je travaille dans un atelier de carrosserie. Faire un tel radar était un jeu d’enfant pour moi. J’ai téléchargé quelques images sur Internet et j’ai commencé à travailler dessus. Un autre voisin a imprimé l’autocollant de la société Gatsomer, qui fabrique la plupart des radars de notre pays. Après tout, nous voulions le rendre aussi réaliste que possible », explique Peter.

Pour que le radar fasse mine de flasher, Peter a installé une lampe dans le poteau : « J’ai juste besoin de poser la ligne électrique pour l’alimentation électrique. Le clignotement se fait avec une télécommande », raconte le Belge. « Je vais m’asseoir derrière la fenêtre au dernier étage, je vois des fous de la vitesse arriver de loin », ajoute Peter, qui n’a plus qu’à « actionner le flash derrière la fenêtre avec une télécommande ».

Et le radar paraît si réel qu’un automobiliste l’a mis sur l’application Waze, pour prévenir les autres. « J’ai déjà reçu de nombreuses félicitations de la part des voisins », explique Peter.

Rien d’illégal !

Mais alors qu’on pourrait se dire que la pratique de Peter est illégale, il n’en est rien ! Le Belge est dans son droit. Il explique que « la police est déjà venue deux fois » : « J’avais fait mes devoirs à l’avance et j’avais fait quelques recherches. Le poteau peut être placé sur un terrain privé. Les premiers policiers étaient encore dans le doute, mais lors d’une deuxième visite de la police, ils ont dû admettre que je ne faisais rien de mal », explique-t-il.

Leo Mares, chez de la police de la zone Waasland-Nord, a confirmé à nos confrères de HLN que Peter était dans son droit : « Le radar n’est pas sur une voie publique mais dans un jardin. Et si cela permet que les gens roulent moins vite, nous n’avons pas de problème avec ça ».