Grève générale: voici les perturbations attendues dans les transports en commun ce mercredi

Grève générale: voici les perturbations attendues dans les transports en commun ce mercredi
Belga / H. Kaghat

La Belgique risque bien de tourner au ralenti ce mercredi, étant donné la grève générale qui a été décidée par les syndicats. Ceux-ci invitent les travailleurs à descendre dans les rues pour protester contre la norme salariale qui devrait être fixée à 0 %.

Du côté de la SNCB, on s’attend des perturbations dès demain à 22h00. La CGSP Cheminots a appelé ses affilés à débrayer, dénonçant « la dégradation des conditions de travail », l’absence de « recrutements indispensables au maintien du bien-être du personnel » et demande « un financement pertinent des missions de service public ». Des informations complémentaires sont attendues à tout moment à propos d’un service minimum qui pourrait être assuré.

Le réseau de la Stib sera fortement perturbé, avait déjà prévenu la société de transports vendredi dernier. Elle aussi indique qu’elle informera les navetteurs en temps réel des perturbations et les invite à trouver des solutions alternatives dans la mesure du possible. De nombreux bus, trams et métros resteront au dépôt.

Même son de cloche du côté du TEC, qui devra également supprimer certains trajets. Des informations plus précises seront disponibles sur le site letec.be dans la journée du 9 novembre.

Les aéroports impactés

Brussels Airport s’attend à de nombreuses perturbations. Environ 40% des vols ont donc été annulés préventivement pour cette journée. Des discussions sont en cours avec les partenaires et les compagnies aériennes pour voir si des mesures supplémentaires sont nécessaires pour éviter le chaos.

Les passagers concernés seront contactés personnellement par leur compagnie aérienne. Le nombre de passagers affectés n’est pas encore connu.

Les voyageurs dont les vols sont maintenus sont priés de n’emporter que des bagages à main. Les personnes se rendant et revenant de l’aéroport devront également tenir compte des éventuelles perturbations dans les transports publics.

L’aéroport de Brussels Charleroi s’attend lui aussi à de sérieuses perturbations. L’accès aux infrastructures aéroportuaires risque d’être compliqué et certains vols seront probablement reprogrammés.

Ils invitent les passagers à se présenter au moins trois heures à l’avance et à n’emporter que des bagages à main. Les voyageurs pourraient néanmoins recevoir une communication de leur compagnie aérienne (via mail ou SMS) au sujet d’une reprogrammation du vol.

L’aéroport n’est pas encore en mesure de fournir davantage de détails.