Georges-Louis Bouchez traité de «connard de président du MR» par le président de la FGTB Verviers

Georges-Louis Bouchez traité de «connard de président du MR» par le président de la FGTB Verviers
Belga / B. Fahy

Les mots n’ont pas volé bien haut, ce 1er mai. Ainsi, lors de son discours prononcé à Verviers, le président de la FGTB Verviers Ostbelgien Christian Jacquemin a allumé le président du MR, Georges-Louis Bouchez. Il l’a traité, rapporte Sudinfo, de « connard de président du MR » en parlant de sa rupture du cordon sanitaire médiatique contre l’extrême droite.

Ces propos sont évidemment arrivés aux oreilles du Montois. Mais c’est Benoît Piedboeuf, le chef de groupe du MR à la Chambre qui réagit. « On se souviendra du ‘salope’ assené par Éric Massin à destination de Caroline Taquin. Est-ce que l’insulte est devenue le seul argument de la gauche ? », demande le Luxembourgeois. « J’attends une réaction ferme de la FGTB et du PS pour condamner cette manière de faire intolérable. Lorsqu’on a n’a pas d’argument, on vise l’homme, on calomnie. C’est le degré zéro du discours politique. La gauche syndicale utilise donc les armes chères à Donald Trump, ce qui éclaire du niveau où elle se situe désormais ».