Frank Vandenbroucke veut entamer les discussions autour de la vaccination obligatoire

Frank Vandenbroucke veut entamer les discussions autour de la vaccination obligatoire
Belga / N. Maeterlinck

La situation d’urgence épidémique enclenchée le 28 octobre expirera le 28 janvier, conformément à la loi pandémie, a indiqué lundi la ministre de l’Intérieur, Annelies Verlinden, en commission de la Chambre à l’occasion du rapport mensuel donné au parlement. Des avis sont attendus avant qu’un nouvel arrêté royal décrétant cette situation ne soit pris et confirmé par le parlement.

Un autre débat attend également la Chambre en ce début d’année. Avant les Fêtes, la présidente Eliane Tillieux avait annoncé que l’assemblée se saisirait du thème de l’obligation vaccinale à la rentrée. Le ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke, a incité le parlement à commencer ses travaux sans tarder.

Le gouvernement attend un rapport du commissariat corona à la mi-janvier mais celui-ci ne tranchera pas la question, à entendre M. Vandenbroucke. «Le commissariat corona compilera les positions mais n’adoptera pas lui-même un point de vue. Et ce n’est pas au comité de concertation à trancher cette question. Cela demande une législation et un large débat parlementaire. Je n’attendrais pas si cela ne tenait qu’à moi», a expliqué le ministre.