Frank Vandenbroucke plaide pour des contrôles plus stricts des retours de zone rouge

Frank Vandenbroucke plaide pour des contrôles plus stricts des retours de zone rouge
Belga / N. Maeterlinck

Le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke estime que des contrôles de police « aléatoires » devraient également être effectués à la frontière pour les voyageurs qui reviennent en voiture.

Ces derniers jours, il y a eu beaucoup d’agitation autour des voyageurs revenant en Belgique des zones rouges, comme pour le cas des jeunes qui sont rentrés dans notre pays, bien qu’ils aient été infectés par le virus en Espagne. Vandenbroucke déconseille aux personnes qui n’ont pas encore été complètement vaccinées de voyager dans des pays comme l’Espagne et le Portugal.

Par ailleurs, le ministre appelle également à des contrôles plus stricts sur les voyageurs revenant des zones rouges. À proprement parler, les Belges revenant d’une zone rouge n’ont qu’à présenter leur Passenger Locator Form (formulaire PLF) à leur arrivée. Ceux qui n’ont pas de certificat corona doivent être testés après leur retour en Belgique, et rester en quarantaine jusqu’à ce que le résultat du test soit négatif.

« Les compagnies aériennes doivent prendre leurs responsabilités »

La ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden estime que les compagnies aériennes devraient mieux surveiller. Il appartient à ces compagnies aériennes de vérifier si les voyageurs ont été testés ou vaccinés. S’ils ne le font pas, ils risquent des amendes, a expliqué dimanche la ministre du CD&V à VTM. « Ils doivent respecter les règles. Nous avons explicitement prévu qu’il est de leur responsabilité d’effectuer ces contrôles dans l’intérêt de la santé de tous ceux qui prennent l’avion.

Frank Vandenbroucke, lui, souhaite aller plus loin. Il estime que ceux qui reviennent en voiture, par exemple, devraient également pouvoir être contrôlés à la frontière de manière « aléatoire ».