Frank Vandenbroucke espère un cadre légal pour le «covid safety ticket» dès le 20 juillet

Frank Vandenbroucke espère un cadre légal pour le «covid safety ticket» dès le 20 juillet
Ph. Belga

C’est officiel depuis quelques semaines, la Belgique utilisera bel et bien un « covid safety ticket » pour les événements de grande ampleur, très prochainement. Le ministre de la Santé Franck Vandenbroucke l’a encore une fois confirmé ce lundi, tout en expliquant qu’il était impossible de donner une date exacte de mise en service, même si elle avait pourtant été fixée au 1er août jusqu’à présent.

Le ministre a expliqué : « C’est une version belge adaptée du certificat européen, qui va interpréter les données qu’il y a dans le certificat et pouvoir dire si la personne peut participer à un événement de masse, comme Spa-Francorchamps, le Pukkelpop, le festival de Ronquières. Les personnes qui ne sont pas vaccinées pourront fournir un test négatif. Après le 20 juillet, on espère être prêt pour le cadre légal. »

Pour Frank Vandenbroucke, des événements tels que les Fêtes de Wallonie ou la ducasse d’Ath, lors desquels l’accès ne peut être contrôlé comme dans un festival ou d’une compétition sportive, ce serait délicat de les organiser sans le fameux « covid safety ticket ».

Il est ensuite revenu sur la campagne de vaccination, estimant qu’il fallait se féliciter de son avancement, même si la route était encore longue. Il a expliqué que l’obligation de vaccination n’était pas à l’ordre du jour. « Je crois qu’il faut encourager les directions des institutions où les chiffres sont moins bons de poursuivre leurs efforts pour convaincre leur personnel soignant de se faire vacciner dans leur propre intérêt, mais aussi de leurs patients et de leurs proches », a-t-il conclu.