Fermeture des écoles et masque dès 6 ans: voici ce qui a été décidé lors du Codeco

Fermeture des écoles et masque dès 6 ans: voici ce qui a été décidé lors du Codeco

Ce sont les principales restrictions qui ressortent du « Codeco » consacré à la situation sanitaire.

« Il faut resserrer les mesures pour réduire rapidement la pression sur les hôpitaux », a pointé d’emblée le Premier ministre Alexander de Croo. Plusieurs nouvelles mesures concernent l’enseignement:

– Dès le 18 décembre, les classes du fondamental seront fermées. Concrètement, les vacances de Noël débuteront le lundi 20 décembre et auront donc une durée de trois semaines. La garderie d’enfants sera toutefois assurée pour les enfants des parents sans solution de garde.

– Dès ce lundi, le masque sera imposé dès six ans partout où il est déjà en vigueur, et en ce compris dans les classes ;

- Une classe sera fermée dès que deux cas de contamination sont confirmés;

- L’enseignement secondaire s’organisera en mode hybride : 50 % en distanciel, 50 % en présentiel (les examens s’organiseront à 100 % en présentiel) ;

- Dans l’enseignement suppérieur, le code orange est d’application.

Activités et évènements en intérieur fortement limités

Dans le but de limiter les contacts au sein de la population et ainsi les risques de propagation du coronavirus, le Comité de concertation a décidé d’interdire les «activités en intérieur». On parle ici de rassemblements et activités privées organisées, pas des rencontres avec des proches au domicile (ou dans un «logement touristique de faible capacité»). Les mariages et les réceptions de funérailles restent une exception à cette interdiction, ainsi que les activités sportives (mais sans public).

Les «évènements (publics) à l’intérieur» (spectacles, congrès, cinéma, etc.) seront quant à eux limités à 200 personnes assises (avec port du masque et CST obligatoire dès 50 personnes) dès lundi. Mais on n’attendra pas jusque-là pour interdire les «grands» évènements (plus de 4.000 personnes), qui sont bannis dès demain/samedi.

Pour ce qui est des évènements en extérieur, comme les marchés de Noël, le Comité de concertation «rappelle que les organisateurs sont responsables des mesures de gestion de la foule», et demande aux pouvoirs locaux d’être stricts dans les contrôles.

Dans la sphère privée (réunions à la maison), les autorités rappellent qu’il est conseillé de limiter le plus possible les contacts, mais n’imposent pas de règle de «bulles», par exemple.

Pas touche à l’horeca

Alors que l’option d’une limitation plus stricte avait été envisagée, les heures d’ouverture autorisées dans l’horeca resteront limitées de 5 heures du matin à 23 heures.

Par ailleurs, l’obligation de télétravail, avec un maximum d’un jour de présence sur le lieu de travail par semaine a elle aussi été maintenue. Les « team building » et autres fêtes sur le lieu de travail restent interdits, a ajouté le Premier ministre.