Faudra-t-il une quatrième dose du vaccin? Un immunologue belge n’exclut pas cette possibilité

Faudra-t-il une quatrième dose du vaccin? Un immunologue belge n’exclut pas cette possibilité
Belga

Depuis quelques jours, les centres de vaccination tournent à plein régime partout en Belgique. Alors que de nombreux citoyens reçoivent leur dose ou leur dose de rappel, la question de la quatrième dose se pose déjà. Cette semaine, Pfizer a d’ailleurs annoncé travailler sur un vaccin adapté au variant Omicron et qu’il était attendu pour le mois de mars.

Cette semaine, Jean-François Delfraissy, président du conseil scientifique français, a déclaré qu’il était possible que « nous ayons besoin d’une troisième dose ». Mais « le moment n’est pas venu d’en parler », a quant à lui tranché l’immunologue français Jean-Daniel Lelièvre, qui a cependant reconnu qu’« il y aura forcément des rappels contre le Covid ».

Même son de cloche en Belgique pour Benoît Van den Eynde de l’Institut Duve de l’UCLouvain. Cet immunologue belge a estimé dans les colonnes de La Meuse qu’une quatrième dose n’était pas exclue. Selon lui, tout dépendra de l’évolution de notre immunité. Mais il est tout à fait possible que dans le futur nous nous dirigions vers une dose de vaccin annuelle contre le coronavirus, à l’instar de ce qui se pratique pour la grippe.