Énergie: face à l’envolée des prix, le tarif social pourrait être prolongé

Belga
Belga - Belga

Le régulateur énergétique (Creg) a calculé qu’un ménage moyen va dépenser 1.000 euros par an pour l’électricité et 1.600 euros par an pour le gaz, et il est attendu que ces prix grimpent encore.

La ministre Van der Straeten entend proposer lors des prochaines discussions budgétaires une extension du tarif social. Les personnes disposant de bas revenus et qui doivent se contenter du revenu d’intégration, peuvent automatiquement disposer du tarif social et donc des prix les plus bas sur le marché de l’énergie.

En fin d’année passée, le gouvernement fédéral avait déjà décidé d’élargir ce tarif social, de sorte que des millions de ménages ne soient pas sous le coup du tarif classique. Mais cette mesure doit cesser en fin d’année. Alors que les prix de l’énergie grimpent, la ministre écologiste se penche sur la manière de prolonger cette disposition.