Du télétravail obligatoire mais partiel pour les travailleurs belges jusqu’à la fin de l’année?

Du télétravail obligatoire mais partiel pour les travailleurs belges jusqu’à la fin de l’année?
AFP

Le gouvernement fédéral proposera mercredi d’imposer le télétravail durant trois ou quatre jours par semaine, a indiqué lundi une source gouvernementale à l’issue du comité ministériel restreint.

L’obligation du télétravail doit permettre de limiter les contacts entre les travailleurs et ainsi le risque de contamination au Covid-19. Jusqu’à présent, le télétravail est recommandé. Selon des informations parues dans la presse, le GEMS, groupe d’experts conseillant le gouvernement, a recommandé le télétravail jusqu’à la Noël.

Néanmoins, l’obligation du télétravail pourrait être partielle. Dans les professions et secteurs où cela est possible, les travailleurs pourraient se rendre au maximum un ou deux jours par semaine sur leur lieu de travail. Le gouvernement tranchera lors du Comité de concertation qui aura lieu ce mercredi 17 novembre.

L’information a d’ores et déjà fait réagir l’organisation patronale flamande Voka. Le patron de celle-ci, Hans Maertens, a jugé une telle obligation « hors de toute proportion ». « Les entreprises sont responsables de l’organisation du travail. Le comité de concertation doit rejeter mercredi la proposition du gouvernement fédéral », a-t-il dit sur Twitter.