Des médecins dressent le profil des patients Covid en soins intensifs

Des médecins dressent le profil des patients Covid en soins intensifs
Belga / D. Waem

Sur les sept derniers jours, il y a eu en moyenne 241 nouvelles admissions à l’hôpital par jour pour cause de coronavirus. Ce jeudi, 2.809 personnes au total sont encore hospitalisées en raison de la Covid-19, dont 568 patients traités en soins intensifs.

Parmi les patients admis dans les soins intensifs sur le site d’Ath du centre Epicura, « on a deux tiers des patients qui sont des patients qui n’ont pas été vaccinés et un tiers de patients qui sont vaccinés », indique le médecin en chef, Wissam Bou Sleiman, au micro de RTL info.

Les patients non vaccinés sont plutôt jeunes, et souvent très touché par la maladie. Quant aux patients vaccinés, il s’agit la plupart du temps de profils plus à risque, présentant des problèmes de santé parallèles. « Ce sont soit des personnes extrêmement âgées, chez qui l’on sait que le vaccin fonctionne un petit peu moins bien (…) Soit des patients qui sont fortement immunodéprimés, chez qui le vaccin est moins efficace : les greffés rénaux, les greffés hémato, les greffés cardiaques… », détaille Christelle Meurisse, infectiologue au CHU de Liège, toujours au micro de RTL info.

« Sans le vaccin, nous serions aujourd’hui confrontés à une catastrophe semblable à celle de Bergame en Italie », rappelait mardi le ministre fédéral de la Santé, Frank Vandenbroucke. « Le variant delta de la maladie est particulièrement dangereux. Les gens doivent se faire vacciner. Sans vaccin, tout le pays serait fermé », avait-il souligné. À l’heure actuelle, trois quarts (74,9 %) de la population belge est entièrement vaccinée.