Des gens bloqués sur leur toit en attendant d’être évacués à Pepinster

Des gens bloqués sur leur toit en attendant d’être évacués à Pepinster
Ph. Twitter

À Pepinster, où se rejoignent la Hoëgne et la Vesdre, la situation était catastrophique ce jeudi matin. Les eaux de la Vesdre continuaient à monter, tandis que la Hoëgne s’était stabilisée, explique le bourgmestre, Philippe Godin.

La force du courant a déstabilisé des bâtiments. Une dizaine se sont effondrés le long de ces deux cours d’eau, à partir du début de la matinée, mais une demi-douzaine d’autres paraissaient proches de la chute. Ce jeudi vers 9h, on ignorait encore s’il y a des victimes. Il était difficile d’intervenir sur place, vu la force du courant. « On est face à un mur d’eau : on se sent impuissant », constatait Philippe Godin.

Impuissant comme les personnes qui attendent d’être secourues sur leur toit, comme on peut le voir sur une photo publiée sur Twitter ce jeudi matin.