Des communes proposent des garderies gratuites pour les enfants des sinistrés

Des communes proposent des garderies gratuites pour les enfants des sinistrés
AFP

Alors que le nettoyage se poursuit dans les zones sinistrées par les inondations, de plus en plus de parents sont confrontés à des problèmes liés à l’occupation de leurs enfants. Privés de stages, de plaines de vacances ou de crèches suite à la montée des eaux qui ont tout dévasté sur leur passage, quand ce n’est pas de leur habitation, ceux-ci sont maintenant contraints de rester avec leurs familles. Qui, pour la plupart, ont bien besoin de leurs deux mains pour tenter de remettre en état ce qui peut l’être.

Les communes de Chaudfontaine et Esneux ont donc décidé d’organiser des garderies gratuites à destination des enfants de familles sinistrées.

Soutenir les parents, divertir les enfants

À Chaudfontaine, c’est l’implantation des 3 Roses de l’école Princesse de Liège (04/361.54.64) qui accueille les enfants depuis ce mercredi, et jusqu’au 30 juillet.

À Esneux, la commune a également pris la décision d’organiser ces garderies gratuites, sur deux sites cette fois : à l’athénée d’Esneux, dans le bâtiment des secondaires, et à l’école communale de Hony, dans le bâtiment du primaire. Elles seront organisées dès ce vendredi, jusqu’au 30 juillet également. « Mais pas le week-end, précise la bourgmestre d’Esneux, Laura Iker, via les réseaux sociaux. La volonté est à la fois de soutenir les parents mais aussi de changer les idées des petits. »

Ces garderies seront accessibles tous les jours de semaine de 8h30 à 16h30