De nombreux assouplissements attendus lors du Codeco de ce vendredi

De nombreux assouplissements attendus lors du Codeco de ce vendredi
Belga

Avant l’été, une série d’assouplissements avaient été décidés dans le cadre du « plan été » pour un retour à une vie « plus normale », décliné en quatre phases (à partir du 9 juin, à partir du 1er juillet, à partir du 30 juillet et à partir du 1er septembre). Le comité de concertation devra notamment décider si la quatrième étape du plan été peut entrer en vigueur comme prévu.

Un retour à la normale ?

Même si, au vu de la situation sanitaire actuelle, notamment à Bruxelles, l’heure n’est pas encore venue de relâcher toutes les mesures en place, de nombreux assouplissements devraient être annoncés ce vendredi. Il ne devrait plus y avoir d’heure de fermeture dans l’Horeca. Tout comme, la limite de huit personnes à table devrait être abandonnée. Par contre, il ne devrait pas y avoir de changement concernant le port du masque dans l’Horeca et dans les magasins.

Du changement dans les rassemblements privés

Jusqu’à ce vendredi 20 août, officiellement, il n’est toujours possible que de recevoir huit personnes à l’intérieur de votre domicile. Cette limite devrait disparaître. Les mariages et les réunions de famille devraient à nouveau pouvoir se dérouler normalement. Les convives pourraient ainsi à nouveau danser.

La fin du masque chez les coiffeurs et les esthéticiennes ?

Ce jeudi, les coiffeurs et esthéticiens belges ont appelé jeudi à une levée de l’obligation de porter un masque de protection anti-covid dans leur établissement, tant pour les clients que pour le personnel. Ils s’opposent également à la mise en place d’un système basé sur le Covid Safe Ticket, comme c’est déjà le cas en Allemagne et en France. Neuf coiffeurs et esthéticiens sur dix disent également avoir été vaccinés ou avoir l’intention de le faire. Néanmoins, il reste peu probable que le Comité de concertation accepte la fin du masque à l’intérieur de ces établissements, aussi bien pour les clients que pour le personnel.

Le secteur culturel attend beaucoup du Codeco

Longtemps laissé à l’écart des différents Comités de concertation, le secteur culturel attend beaucoup du Codeco de vendredi. Plusieurs organisations défendent un fonctionnement à 100 % de capacité pour les représentations et activités culturelles, sans restrictions. Les associations plaident par ailleurs pour que le public âgé de 12 à 18 ans soit toujours exempté de Covid Safe Ticket, quelle que soit la situation sanitaire. Si l’évolution de la pandémie devient préoccupante ou sérieuse, elles souhaitent qu’une alternative soit proposée, avec des activités à 100 % de la capacité avec le port du masque.

Enfin, fermées depuis près d’un an et demi, les discothèques attendent leur réouverture. Néanmoins, il est possible que les gérants de ces établissements doivent encore faire preuve de patience. En effet, la date de 1er septembre pourrait arriver trop tôt pour leur réouverture.

Vers le vaccin obligatoire pour les soignants ?

Mardi, le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke a annoncé qu’il allait proposer au gouvernement de rendre obligatoire pour le personnel soignant en Belgique. Il a également précisé que le travail juridique avait déjà commencé. Une annonce est-elle possible lors du Codeco de ce vendredi ? Rien n’est moins sûr.

En début de semaine, la CSC a demandé que le Comité de concertation ne prenne pas de décision concernant la vaccination obligatoire du secteur des soins de santé. Selon le syndicat, il faut également prendre en compte l’avis des partenaires sociaux, attendu au plus tard pour le mois de septembre, et permettre à la concertation sociale d’aborder de nombreux éléments comme la manière, le moment ou encore le champ d’application de la vaccination obligatoire.