Cet hiver, préparez-vous à oublier le télétravail et à retourner au bureau

Cet hiver, préparez-vous à oublier le télétravail et à retourner au bureau
Ph. Unsplash

En matière d’inflation et de hausse du prix de la vie, les perspectives pour les prochains mois ne sont pas bonnes. Selon le spécialiste et professeur à l’ULiège, Damien Ernst, le gaz est « environ 13 fois plus cher qu’il ne l’était il y a deux ans. » « Un ménage moyen va payer 7.500 euros/an pour son gaz et son électricité », a-t-il indiqué sur son compte Twitter.

« Le calcul est vite fait »

Dans ce contexte, de plus en plus d’employés ayant pris goût au télétravail pourraient revenir au bureau. L’objectif ? Faire des économies sur la facture d’énergie. « Il est évident que les gens vont tenter de trouver des solutions au vu de la hausse importante des prix de l’électricité et du gaz. Huit heures par jour où vous ne devez pas chauffer votre domicile : le calcul est vite fait. Nous nous attendons donc à ce que plus de travailleurs passent leur journée au boulot cet hiver », estime explique Simon November de Test Achat dans les colonnes de HLN.

Des dizaines d’euros d’économie par mois

Selon le comparateur britannique Uswitch, sur base des tarifs actuels (qui pourraient encore grimper dans les prochains mois), le fait d’aller travailler au bureau en janvier permet de consommer 75 % de gaz et 25 % d’électricité en moins, soit une économie d’environ 60 € par semaine et plus de 240 € par mois.

Cette semaine, le courtier en énergie Enbro a collaboré avec Het Nieuswsblad pour calculer, poste par poste, à combien se chiffrent les augmentations en fonction de l’utilisation d’appareils de la vie de tous les jours. Huit heures par jour d’utilisation d’un ordinateur portable coûtent aujourd’hui 93,28 € par an, soit 50,70 € de plus qu’il y a deux ans. Même chose pour l’utilisation d’un téléviseur, d’un four, d’une machine à café ou du lave-vaisselle, les prix explosent. Pour faire des économies, durant les prochains mois, de plus en plus d’employés risquent de vite oublier le télétravail.