Attention à la multiplication des fraudes en ligne

Attention à la multiplication des fraudes en ligne
Belga / L. Dieffembacq

Internet peut parfois s’avérer dangereux. S’il y a bien un phénomène qui ne semble pas prendre fin, c’est bien celui du phishing, ou « hameçonnage ». C’est derrière ce nom qu’on regroupe toutes les méthodes et tentatives d’escroquerie et arnaque à distance, par téléphone, par mail ou via messageries instantanées. Pour éviter les problèmes, il faut pouvoir les reconnaître rapidement et comprendre leur fonctionnement.

Le but des cybercriminels derrière ces opérations d’hameçonnage est de récupérer vos informations personnelles : noms, adresse, téléphone, et parfois numéros de compte bancaire et leurs codes. En effet, généralement, l’idée est d’obtenir assez de données qui leur permettront ensuite d’usurper votre identité, ou plus généralement se servir dans vos économies.

Pour obtenir ces informations, les arnaqueurs se font passer pour quelqu’un d’autre, peu importe le moyen de communication utilisé. Soit une connaissance, soit un site que vous connaissez, parfois en qui vous avez confiance.

Arnaque par téléphone...

C’est une méthode qui varie beaucoup. Parfois, les personnes se font passer pour votre banque et vous demandent vos coordonnées bancaires. Il ne faut évidemment jamais donner votre code. Si c’est véritablement votre banque, elle a accès à vos données et de toute façon, n’a que très peu de raison de vous appeler.

D’autres arnaqueurs se font passer pour Microsoft, Google ou une autre entreprise informatique. Ils vous contactent vous faisant croire que votre ordinateur a un problème ou est victime d’un virus. Ils vous demandent ensuite d’installer un programme ou d’entrer vos coordonnées dans un site, voire même de verser une somme d’argent quelque part. Il ne faut évidemment jamais faire tout cela. Ces méthodes peuvent permettre aux escrocs d’avoir accès à vos comptes.

... et par mail

C’est la technique la plus connue car la plus répandue. Vous recevez un mail qui semble officiel de Google, Apple, Microsoft, un e-commerce ou dernièrement la Poste ou une société de livraison. Les messages sont souvent différents : votre colis est arrivé, vous avez gagné un prix ou à nouveau, votre ordinateur a un problème.