Antoine, 22 ans, sauve une femme en plein accouchement grâce à son tracteur

Antoine, 22 ans, sauve une femme en plein accouchement grâce à son tracteur
Belga / B. Fahy

Jeudi, Antoine Bruwier, un jeune homme qui travaille chez un concessionnaire auto à Liège a été renvoyé chez lui en raison de la crue annoncée sur la Cité Ardente. Si tôt arrivé à son domicile, ce fils d’agriculteur de 22 ans a refusé de ne rien faire alors qu’il en avait les moyens. Il s’est donc emparé du tracteur avec pelle de son père et a contacté la police de Fléron, son lieu de résidence, afin de savoir où il pouvait se rendre pour porter secours à des sinistrés.

Une opération compliquée

Antoine s’est alors rendu à Vaux-sous-Chèvremont, où il a porté secours à de nombreux sinistrés. « Au début c’était compliqué parce qu’il y avait trop d’eau, je ne pouvais pas accéder avec mon tracteur, mais dès que la décrue a débuté, j’ai pu commencer à porter secours aux victimes. C’était une opération compliquée parce qu’on ne savait pas ce qu’il y avait sur la route, ni même si la rue avait été emportée par les eaux », explique Antoine.

« Je me rendais près des bâtiments où les sinistrés avaient besoin de secours. Un pompier se trouvait dans la pelle pour aider les citoyens qui montaient dans la pelle de mon tracteur puis je les descendais jusqu’au camion de l’armée qui les sortait de la zone sinistrée.

Les sinistrés réagissaient tous de façon différente à la situation qu’ils étaient en train de vivre. « La plupart des personnes auxquelles nous portions secours étaient apeurées. Il s’agissait principalement de personnes âgées mais pas uniquement. J’ai l’impression que certaines personnes avaient le vertige et avaient peur du vide qui séparait leur appuie de fenêtre et la pelle dans laquelle ils devaient monter. A contrario, j’ai porté secours à un enfant qui lui, avec son innocence, semblait ravi de devoir grimper dans la pelle d’un tracteur. Il rigolait et avait l’air très amusé », explique Antoine.

« Un moment nous avons reçu un appel nous indiquant qu’une dame enceinte de jumeaux accouchait seule dans son habitation à Chaudfontaine. Nous avons donc pris la direction de Chaudfontaine non sans difficultés. Une fois sur place nous sommes parvenus à aide cette dame qui m’a indiqué que son col était ouvert de 2 centimètres », explique Antoine. Une future maman qui a donc pu être prise en charge par les secours, dès son évacuation.

Plus de 30 personnes évacuées

Durant plusieurs heures jeudi soir, Antoine a ainsi participé au sauvetage de sinistrés. Une opération qui s’est finalement achevée vers 2h30 du matin lorsque son tracteur est tombé en panne. « Il a sans doute pris l’eau. L’engin démarrait toujours, mais je ne parvenais plus à passer les vitesses et donc à avancer », indique-t-il.

Au total, une trentaine de personnes ont pu être évacuées de la sorte, ainsi que des animaux. « On a permis à une personne ayant fait un infarctus de se faire contrôler à l’hôpital, à des familles de rester au sec, à une dame enceinte de jumeaux et à plus de 9 mois de grossesse, d’arriver jusqu’aux secours pour accoucher », ajoute-t-il.

« Certaines personnes refusaient même de se faire évacuer. Ils nous disaient d’aller plutôt à tel ou tel numéro de la rue où une personne était en difficulté et devait se faire aider », clôture le jeune homme.