Alors que l’inflation continue de grimper, le prix de certains produits diminue: voici pourquoi

Alors que l’inflation continue de grimper, le prix de certains produits diminue: voici pourquoi
Ph. Unsplash

9,65 %. C’est le niveau qu’a atteint l’inflation en ce mois de juin. Un record qui n’avait plus été atteint depuis 40 ans ! L’énergie (+56 %) et les produits alimentaires (+8,64 %) sont particulièrement concernés par l’inflation. Ce qui n’empêche qu’à l’inverse, certains produits coûtent désormais moins chers, même si cela semble dur à croire dans le contexte actuel.

L’offre et la demande

C’est par exemple le bon moment pour acheter une télévision (-13 % par rapport à juin 2021) ou de nouveaux vêtements (- 4 à 5 %). « Ce sont des marchés complètement différents qui sont influencés de manière différente », commente Tom Simonts, économiste chez KBC, à Het Nieuwsblad. Pour expliquer cette différence, il explique que la demande dans les supermarchés reste constante alors que l’offre diminue, notamment à cause de la guerre en Ukraine. Ce qui pousse inexorablement les prix à la hausse.

Ce n’est pas le cas pour les télévisions. « Durant la pandémie, nous avons acheté de nombreux produits durables, comme des ordinateurs, car d’autres services, comme aller boire un verre, étaient indisponibles. Il y a donc eu un déplacement des biens. Aujourd’hui, cette phase est derrière nous et nous avons totalement changé : nous allons de nouveau en vacances, au café ou au restaurant… Nous achetons donc moins d’autres bien », complète Peter Vanden Houte, économiste chez ING.

Des soldes à ne pas rater

Durant la pandémie, certains magasins ont également rempli leurs stocks à cause de la forte demande. Des stocks qu’ils n’arrivent désormais pas à écouler et qu’ils doivent parfois brader. Notamment lors des soldes qui commencent ce vendredi.