Sorties BD: «L’incroyable histoire des animaux», «Le monde sans fin» et «La Commode aux tiroirs de couleurs»

Sorties BD: «L’incroyable histoire des animaux», «Le monde sans fin» et «La Commode aux tiroirs de couleurs»

« L’incroyable histoire des animaux »

« Tant que les lapins n’auront pas d’historiens, l’histoire sera racontée par les chasseurs ». C’est avec cette citation de Howard Zinn que Karine-Lou Matignon introduit « L’incroyable histoire des animaux ». L’objectif de ce roman graphique est de rappeler le rôle primordial qu’ont joué les animaux dans l’évolution humaine. Avec le dessinateur Olivier Martin, elle revient sur les grandes étapes de l’histoire commune entre l’homme et l’animal. Dans ce voyage historique à travers les époques, Karine-Lou Matignon montre que les animaux sont bel et bien acteurs de l’histoire, tout comme l’homme. De la préhistoire aux animaux soldats de la Grande Guerre, en passant par l’antiquité et le Moyen-Âge, l’ouvrage revient de manière détaillée sur l’histoire des animaux. Il se conclut en abordant l’éthique animale et en soulevant de nombreuses questions sur la manière dont les animaux sont traités dans notre société. Instructif et intéressant !

A post shared by Les Arènes BD (@lesarenesbd)

« L’incroyable histoire des animaux », de Matignon et Martin, éditions Les Arènes BD, 176 pages, 21,90 €

« Le monde sans fin »

Dans « Le monde sans fin » publié aux éditions Dargaud, Christophe Blain raconte la manière dont il a pris conscience du réchauffement climatique durant l’été 2018 et comment il a commencé à se poser tout un tas de questions sur le sujet. Il a alors décidé de collaborer avec le spécialiste des énergies et du climat Jean-Marc Jancovici pour raconter et expliquer le réchauffement climatique à travers une fiction. Dans « Le monde sans fin », Christophe Blain se dessine et met en scène les heures de discussions qu’il a eues avec le spécialiste. Il aborde des thèmes comme l’énergie, le nucléaire, la croissance ou encore l’économie. Le résultat est à la fois passionnant et drôle. On apprend un tas de choses et d’anecdotes, sans pourtant autant plonger dans le pessimisme. Dans son dessin et sa manière de traduire les propos scientifiques de son ami Jancovici, Blain insère plein de références et de personnages de la culture pop, Iron Man qui est omniprésent mais aussi Popeye ou encore Pinocchio. Un joli travail de vulgarisation et une très belle réussite. Un ouvrage à garder en tête pour vos cadeaux de fin d’année !

 

«Le monde sans fin », de Blain et Jancovici, éditions Dargaud, 196 pages, 27 €

« La Commode aux tiroirs de couleurs »

En 2020, Olivia Ruiz sortait son premier roman, « La commode aux tiroirs de couleurs ». Un énorme succès puisqu’il s’en est écoulé plus de 250.000 exemplaires. D’origine espagnole, cette artiste aux multiples facettes a grandi à Marseille. Il y a bientôt 100 ans, trois de ses grands-parents ont fui la guerre civile en Espagne pour rejoindre la France. Olivia Ruiz s’est inspirée de son histoire personnelle pour en livrer une autre, fictive cette fois-ci. « La Commode aux tiroirs de couleurs » raconte l’histoire d’une jeune femme qui hérite de la vieille et intrigante commode de sa grand-mère. Un ouvrant chacun des dix tiroirs, elle va se plonger dans la vie de mamie, découvrir les secrets qu’elle avait cachés et toute la souffrance liée à l’exil qu’elle a vécue. Un an et demi après sa sortie, le roman d’Olivia Ruiz est adapté en BD par Véronique Grisseaux, passant ainsi de 200 à 80 pages. Le récit ne perd rien de sa force et de son émotion et il est joliment dessiné, à quatre mains, par Amélie Causse et Winoc.

« La Commode aux tiroirs de couleurs », de Grisseaux, Causse et Winoc, éditions Grand Angle, 80 pages, 17,9 €