Sorties BD: «Banana Sioule», «Lowreader» et «Yojimbot»

Sorties BD: «Banana Sioule», «Lowreader» et «Yojimbot»

« Banana Sioule »

« Banana Sioule » est le nouveau projet de Michaël Sanlaville à qui l’on doit notamment la saga Lastman qu’il a créée avec ses anciens camarades de classe : Balak et Bastien Vivès. Dans « Banana Sioule », il raconte l’histoire d’Helena. Cette jeune fille vit à la campagne avec sa chienne et son père. Dans la vie, elle n’a qu’une envie : reprendre la ferme de son papa. Mais ce dernier voudrait qu’elle suive des études et qu’elle ait un peu plus d’ambition. C’est alors qu’Helena va découvrir le sioule, un sport d’un nouveau genre, ultra violent, qui mélange le foot, le rugby et la balle au prisonnier. Sans le savoir, Hélèna semble avoir un don pour ce sport. Elle va donc postuler pour entrer dans l’Ecole Supérieure de Sioule. Mais pas sûr que c’est ce que son père voulait… Prévu en trois tomes, « Banana Sioule » est selon son créateur un mélange entre les jeux vidéo, les sports musclés et les films d’action, le tout avec beaucoup de bienveillance.

« Banana Sioule », de Michaël Sanlaville, éditions Glénat, 208 pages, 12,5 €

« Lowreader »

Ce début d’année 2022 est chargé du côté de Rue de Sèvres. Après la publication des nouvelles aventures de Mutafukaz, la maison d’édition revient avec un nouveau projet terriblement excitant : Lowreader. Cette nouvelle création du Label 619 est une série d’anthologie d’histoires courtes destinées à un public averti mêlant suspens, horreur et culture pop. C’est Run, le créateur de Mutafukaz qui est aux commandes. Pour ce premier numéro, il s’est entouré de Mud et Nicolas Ghisalberti, Guillaume Singelin et de Florent Maudoux. Il comporte trois histoires de chacune une trentaine de pages. On y retrouve plein d’autres choses comme des fausses publicités, un courrier des lecteurs, un poster exclusif mais aussi les merveilleuses pages « Approfondissons nos connaissances » dans lesquels les auteurs approfondissent des sujets abordés dans les histoires. Varié, étonnant et passionnant, le résultat est tout simplement génial. Il ne manque qu’un cadeau surprise en plus du poster pour que « Lowreader » devienne le « Picsou Magazine » des jeunes adultes amateurs de gore, de corbeaux, de morts-vivants et de loups-garous. Vivement la suite !

« Lowreader », collectif, éditions Rue de Sèvres/Label 619, 112 pages, 14,9 €

« Yojimbot »

Début 2021, Sylvain Repos avait créé la surprise avec le premier tome de Yojimbot. Les lecteurs ont découvert une nouvelle saga envoûtante et un univers original mêlant manga, comics et BD franco-belge. Sylvain Repos décrit un monde où les robots règnent en maîtres dans une planète devenue invivable pour les humains. Dans ce contexte, Hiro, un jeune garçon japonais, a le sort de l’humanité entre ses mains. Pour cela, il peut compter sur l’aide d’étonnants robots samouraï, les Yojimbot. Mais son parcours est semé d’embûches. Ce deuxième tome, sur les quatre prévus, poursuit sur la lancée du premier et est toujours aussi convaincant. Le dessin de Sylvain Repos est toujours aussi juste et magnifique. Yojimbot a ce pouvoir magique de plaire aussi bien aux adolescents qu’au jeune adulte. Une saga à découvrir d’urgence. Rendez-vous dans un an pour découvrir le troisième tome !

« Yojimbot – t.2 : Nuits de rouille », de Sylvain Repos, éditions Dargaud, 160 pages, 16,5 €