Yves Van Laethem refuse de transiger sur la date du 8 mai

Yves Van Laethem refuse de transiger sur la date du 8 mai

Dans son jardin de Grez-Doiceau, Yves Van Laethem a reçu nos confrères de Sudpresse pour un entretien d'une heure. L'occasion pour lui de faire le point sur la situation et confier son ressenti. Il évoque notamment la réouverture de l'horeca

"Je pense que ce sera le 8 mai, pour les raisons qui ont été évoquées dont le surcroît de vaccination importante : on a quand même à peu près 4 à 500.000 personnes vaccinées chaque semaine actuellement. Mais je pense qu'il n'y a pas de raison de transiger sur le 8 mai, je pense qu'on devrait alors pouvoir, en extérieur, faire des choses", estime le virologue.

Van Laethem est également revenu sur la tenue d'événements-tests en Belgique, jugeant que cela ne serait pas d'un grand intérêt: "Il y a déjà eu beaucoup de tests faits à l'étranger, avec des résultats très variables et pas toujours très positifs. Je ne sais pas si le fait de les faire en Belgique va changer quelque chose à la partie scientifique de l'événement test, mais éventuellement pour savoir simplement comment le faire de manière opérationnelle, pourquoi pas."

Lire aussi: Terrasses, culture, sport… Qu'attendre du comité de concertation de ce vendredi ?