VIDEOS. Une rave de 100 personnes dans un squat créé la polémique

Samedi dernier, 100 fêtards se sont rassemblés dans un squat de Londres pour profiter de musique électro. Si la localisation de l'endroit n'a pas été révélée, une vidéo de cette soirée fait beaucoup parler d'elle. C'est la page Instagram DnB Rollers qui a publié les vidéos de cette soirée, qui a suscité de nombreux commentaires.

Car les chiffres sont actuellement en train de grimper dans la capitale du Royaume-Uni: Londres a enregistré 191,8 cas pour 100 000 personnes pendant la semaine du 30 novembre au 6 décembre, contre 158,1 pour 100 000 la semaine précédente. Le maire Sadiq Khan a déclaré : "Si nous ne travaillons pas tous ensemble maintenant, nous pourrions être confrontés à des restrictions plus sévères dans la capitale".

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par DnB Rollers (@dnbrollers)

Sur les images, on DJ jouer devant une centaine de personnes qui ne portent pas de masque et qui n'observent pas de distanciation sociale. Pourtant, en vertu de la législation introduite cet été, les organisateurs de raves illégales, d'événements musicaux sans licence ou de tout autre rassemblement illégal de plus de 30 personnes peuvent écoper d'amendes pouvant atteindre 10.000 livres sterling. Les participants peuvent se voir infliger une amende de 200 livres sterling, qui est doublée en cas de récidive, jusqu'à un maximum de 6 400 livres sterling.