VIDEOS. Le comportement de Pierre Menès dégoûte les internautes

VIDEOS. Le comportement de Pierre Menès dégoûte les internautes

Depuis dimanche, la polémique enfle et prend des proportions immenses dans les paysage médiatique français. Canal+ diffusait un reportage intitulé "Je ne suis pas une salope", dans lequel Marie Portolano rendait compte du sexisme dont était victime les journalistes sportives. Mais la chaîne avait décidé de couper au montage certaines séquences, dans lesquelles Pierre Menès ou Hervé Mathoux était notamment montrés du doigt.

Et la séquence qui concerne Pierre Menès a de quoi donner envie de vomir. Lors de celle-ci, Marie Portolano le confronte à un épisode survenu il y a cinq ans, quand le chroniqueur sportif avait soulevé la jupe de sa confrère, un événement qui l'avait traumatisée. Loin de faire preuve de remords, le journaliste explique notamment qu'il ne se souvient de rien et qu'il le referait, si c'était à refaire.

Le journaliste se défend

Présent sur le plateau de TPMP, qui a diffusé la séquence, Pierre Menès a tenu à se défendre, faisant preuve de remords. "Dans cette séquence je dis une seule connerie, c'est que je le referais. Pourquoi ? Parce que, lorsque Marie m'assène cette histoire de jupe, je suis estomaqué, je ne m'en rappelle plus", commence-t-il.

Il a ensuite mis l'oubli de ces événements sur le compte de la maladie: "Mais maintenant, je sais pourquoi : parce que les faits remontent au 28 août 2016, le jour de ma dernière émission avant que je tombe malade et que je disparaisse des écrans pendant 7 mois. Je pense que ce soir-là je n'étais pas dans mon état normal (...) j'avais le masque de la mort sur moi."

Il a toutefois fait part de ses remords, de façon sans doute un peu tardive: "Franchement je le mérite un peu. Je ne peux pas comprendre les menaces de mort mais je comprends les critiques même les critiques violentes. (...) On ne me reprendra plus jamais à faire des choses comme cela."

Les internautes dégoûtés

Du côte de la twittosphère, la prestation de Pierre Menès sur le plateau de Cyril Hanouna n'a absolument pas convaincu. Les internautes ont déploré le fait que le chroniqueur se place en victime et ne fasse des excuses qu'en second lieu. Qui plus est, la séquence où le journaliste dit qu'il le referait sous couvert de liberté d'expression a profondément choqué la toile.

Depuis, le #PierreMenèsOut n'arrête pas d'être en tendance chez nos voisins. Plus largement, les internautes dénoncent un système médiatique français complice de ce type d'agissements.