VIDEO. Un hôtel chinois exhibe deux ours polaires loin de leur environnement naturel

VIDEO. Un hôtel chinois exhibe deux ours polaires loin de leur environnement naturel

Depuis le 12 mars, il est possible de visiter des animaux polaires tels que les bélugas, les pingouins, les loups arctiques ou encore les ours polaires dans le parc Harbin, situé en Chine. Sauf que la détention et l'exhibition de tels animaux, qui ont besoin d'un certain type d'environnement, pose question et de nombreuses associations estiment que le parc ne respecte pas le bien-être des animaux.

En effet, les ours polaires sont des animaux sauvages menacés, et leurs besoins ne correspondent pas à ceux offerts par le parc, comme l'explique Nirali Shah, chargée de campagne de l'association Peta Asie: "À l'état sauvage, ces animaux (...) parcourent des milliers de kilomètres carrés. Mais en captivité, ils sont enfermés dans de minuscules enclos qui représentent un millionième de l'espace dont ils ont besoin."

"Leur place n'est pas dans un hôtel"

Même son de cloche du côté de Jason Baker, vice-président de l'association Peta: "La place des ours polaires est en Arctique, pas dans les zoos ou les aquariums en verre, et certainement pas dans les hôtels."

En Chine, la consommation d'animaux sauvages est désormais interdite, suite à la propagation d'un certain virus que nous connaissons bien désormais. Toutefois, rien n'interdit l'exploitation de certaines espèces en voie de disparition, chose que déplorent de nombreuses associations pour le bien-être animal.

Lire aussi: Une ourse blanche affamée capturée à 800 km de son habitat