VIDEO. A treize ans, il joue à la perfection le rôle de journaliste de JT

VIDEO. A treize ans, il joue à la perfection le rôle de journaliste de JT

Jt de TF1, 20h de France 2, newsroom d'I-télé ou 12h45 de M6, Ayman Agic n'a pas froid aux yeux. Ce jeune Français de treize ans en est persuadé, plus tard il veut être journaliste. Et pour atteindre son but, ce dernier n'hésite pas à se donner beaucoup de peine et à s'entraîner.

Comme en direct

"Madame, monsieur bonsoir, dans l'actualité de ce samedi...", ton journalistique et confiance en soi, l'adolescent se prend parfaitement au jeu en endossant le rôle du journaliste dans différentes vidéos postées sur Youtube.

En énumérant les titres du JT, ou en commentant l'actualité dans sa chambre à l'aide d'une simple tablette, ce dernier va même jusqu'à monter le générique de véritables JT le tout grâce à un logiciel gratuit pour iPad. Une journée de travail qui rend l'exercice encore plus réaliste. "Je suis dans ma chambre mais j'ai l'impression d'être en direct" confit-t-il d'ailleurs à France TV Info.

Une véritable passion

Une passion survenue à l'âge de onze ans en découvrant Claire Chazal à la télé. "Claire Chazal était devenue mon idole. Je ne loupais aucun JT", raconte-t-il. Un déclic qui va l'amener à visualiser petit à petit de nombreux JT et à recopier les textes afin de s'entraîner à les répéter.

Le jeune garçon va alors se mettre lui-même en scène en tournant une première vidéo en juin 2015, surprenant sa mère, Bosnienne d'origine, très surprise par son fils alors qu'elle même ne parlait pas français avant son arrivée en 2001. "Ce n'est que quand il a posté sa première vidéo que je me suis dit 'waouh !'. J'étais super émue. Quand il était plus jeune, c'était un petit garçon renfermé. Il s'est ouvert d'un coup", raconte-t-elle.

Star des rédactions

Après avoir ajouté plusieurs journalistes comme "amis" sur Facebook pour leur montrer sa vidéo, Ayman a même été invité à visiter la régie de plusieurs rédactions comme TF1, Canal + et i-Télé où il a été accueilli comme une petite star.  "Je suis allé dans la régie, et tous les journalistes d'i-Télé sont venus me voir pendant la pub. Ils étaient très gentils, me posaient plein de questions. Mais j'étais trop ému et je n'ai pas bien répondu. C'est mon regret", confirme-t-il.

Malgré tout Ayman garde les pieds sur terre et reste conscient du chemin qu'il lui faudra encore parcourir pour réaliser son rêve:  "Il faut savoir que j'aime le journalisme en entier. Je ne veux pas seulement être présentateur. Je sais qu'il faut faire beaucoup de terrain avant, et je pense que j'aimerais ça, même si je ne sais pas encore comme ça se passe."