VIDEO. "Rocco": Découvrez la bande-annonce non censurée du documentaire sur Rocco Siffredi

VIDEO. "Rocco": Découvrez la bande-annonce non censurée du documentaire sur Rocco Siffredi

"Rocco Siffredi est à la pornographie ce que Mike Tyson est à la boxe : une légende vivante", dévoile le Synopsys de "Rocco"Après plus de trente ans de carrière, 1500 films, 5000 partenaires, Rocco Siffredi avait annoncé en mars 2015 vouloir arrêter les films pornographiques. Une décision prise à la suite d'un séjour de 43 jours passé sur un île déserte durant lequel il s'était rendu compte que son "épouse et [ses] enfants étaient la chose la plus importante pour [lui]".

Une décision qui précédait, celle de la star du X, en octobre l'année passée, d'ouvrir une "Université du hard", la "Siffredi Hard Academy", afin d'accueillir trente étudiants pour leur apprendre à sublimer leurs "talents" naturels. Deux mois plus tard, la figure emblématique du porno lançait une pétition sur internet pour réclamer que l'éducation sexuelle deviennent obligatoire en Italie.

Dans l'intimité de Rocco Siffredi

Aujourd'hui, l'acteur est de retour dans l'actualité et sur les écrans. Ce n'est pourtant pas dans un film mais bien un documentaire que l'on découvre cette fois-ci les dessous de la star du porno. "Rocco", présenté à Canne cette année,  revient ainsi sur sa carrière et sa vie privée.

Pour présenter l'acteur dans son quotidien, les réalisateurs Thierry Demaizière et Alban Teurlai ont suivit l'Italien pendant deux ans, à la maison comme au travail.  "Des repas de famille à Budapest aux tournages de films pornographiques à Los Angeles, des ruelles italiennes d'Ortona aux villas américaines de la Porn Valley, le film déroule l'histoire d'une vie hantée par le désir et révèle en filigrane les coulisses du X, derrière le scandale et l'apparente obscénité", dévoile le synopsys.

Aux plateaux de tournage

C'est d'ailleurs avec "Rocco" que l'acteur a choisi de présenter le tournage de sa dernière scène de sexe. "En trente ans de métier, Rocco Siffredi aura visité tous les fantasmes de l'âme humaine et se sera prêté à toutes les transgressions. Hardeur au destin exceptionnel, Rocco plonge dans les abîmes de son addiction au sexe et affronte ses démons dans ce documentaire en forme d'introspection. Le moment est aussi venu, pour le monstre sacré du sexe, de raccrocher les gants.", peut-on également lire.

Et avant la sortie en salle le 30 novembre, la bande-annonce non censuré vient d'ailleurs tout juste d'être dévoilée. Bien qu'au coeur du tournage, les réalisateurs ont cependant fait le choix de ne montrer aucune scène de pénétration mais uniquement  "les visages, les mains, les regards, les crampes, les muscles, tout ce qui reste habituellement hors du champ de la caméra. Ce sont des performeurs, notre défi était donc d'arriver à traduire un climat inhérent à la pornographie, à cette addiction au sexe, sans en passer par la pénétration et sans occulter la violence et la souffrance", comme ils l'expliquent.