VIDEO. Ikea ridiculise le "foodporn"

VIDEO. Ikea ridiculise le "foodporn"

Ikea a décidé de se moquer gentiment de cette fâcheuse manie qui séduit une part croissante de la population mondiale. Celle de qui consiste à poster sur les réseaux sociaux (Instagram, Facebook, Snapchat ou Twitter) chaque plat ou met que l'on s'apprête à ingurgiter. Et ce même lorsque la photo, les aliments ou les deux ne semblent pas alléchants mais ça, c'est une autre histoire.

Le fabricant suédois a donc décidé de tirer sur une corde sensible en imaginant une campagne publicitaire qui transpose ce phénomène envahissant au XVII siècle. Alors qu'une famille compte engager les hostilités avec un dîner qui ferait baver tout quidam, le patriarche stoppe net leurs envies gourmandes et leur impose une longue attente, le temps qu'un peintre immortalise le moment. Le tableau fini, il est exposé à travers tout le pays à la population qui, pouce baissée et levé, le dénigre ou l'acclame, condition sine qua non du début du repas.

L'anachronisme de cette campagne « Let's relax » (dont le slogan est : « C'est un repas. Pas une compétition. Détendez-vous ») est savoureux.

Ça passe ou ça casse

Qu'il s'agisse d'encenser son catalogue en parodiant Apple ou de promouvoir ses tables et saladiers, le géant du mobilier en kit a pris l'habitude de promouvoir et de vanter ses produits en usant de l'humour. Sauf que parfois, la dérision et les plaisanteries passent mal. A l'image ces deux spots publicitaires pour des meubles de rangement (où un petit garçon joue avec un sextoy) ou pour le déménagement d'adolescents qui quittent le nid familial. En jouant dans un registre jugé pour adultes, Ikea s'est attiré les foudres d'autorités qui ont depuis censuré ces deux campagnes.