VIDEO. Cet avocat ne parvient pas à retirer un filtre de chaton en pleine audience sur Zoom

VIDEO. Cet avocat ne parvient pas à retirer un filtre de chaton en pleine audience sur Zoom

Sur Twitter, les internautes se régalent depuis ce matin et la publication d'une visioconférence qui a lieu mardi dans le cadre d'une audience aux Etats-Unis. Celle-ci se tenait en distanciel, coronavirus oblige, et était présidée par le juge Roy Ferguson, mais elle a rapidement été perturbée par l'apparition d'un des avocats sous la forme d'un chaton.

En effet, celui-ci a bien du mal à retirer le filtre de l'animal, qui semble avoir été préenregistré dans les paramètres de Zoom. L'avocat demande s'il est bien audible par les autres interlocuteurs, avant d'expliquer la raison pour laquelle il a cette apparence: "J'ai demandé à mon assistante, elle a essayé mais... Je suis prêt à poursuivre comme ça. Je suis là, je ne suis pas un chat."

Un avertissement hilarant

Sur Twitter, le juge présent lors de l'audience a indiqué avec humour: "Si un enfant a utilisé votre ordinateur, avant de rejoindre une audience virtuelle, vérifiez les paramètres vidéos de Zoom pour vous assurer que les filtres sont désactivés."

La séquence est devenue virale et totalise déjà plus de 25 millions de vues sur Twitter. « Ces moments amusants sont le résultat du dévouement de la profession juridique à faire en sorte que la justice continue de fonctionner en ces temps difficiles », a toutefois salué le juge, expliquant que la séance s'était finalement déroulée normalement et que l'avocat avait réussi à se débarrasser de sa tête de chat.