Vaccin Johnson & Johnson : l'EMA annoncera ses conclusions mardi

Vaccin Johnson & Johnson : l'EMA annoncera ses conclusions mardi

L'agence avait déjà dû réaliser cet exercice avec le vaccin AstraZeneca contre la Covid-19, après que plusieurs Etats de l'UE avaient interrompu son utilisation pour cause de cas similaires: des «incidents thromboemboliques» ou caillots sanguins, associés parfois à un faible niveau de plaquettes.

Au contraire du produit d'AstraZeneca, le vaccin Janssen n'est pas encore utilisé à grande échelle dans l'UE. Le producteur a lui-même indiqué retarder ses prochaines livraisons européennes, souhaitant attendre une évaluation plus poussée des autorités sanitaires américaines.

Six cas «rares mais graves» sont actuellement examinés, alors que plus de 6,8 millions doses du vaccin Janssen ont déjà été administrées aux Etats-Unis.

Lire aussi : Une troisième dose du vaccin Pfizer « probablement » nécessaire