Une vidéo de l'abattage d'une louve au Danemark fait polémique

Une vidéo de l'abattage d'une louve au Danemark fait polémique

Sur la vidéo, publiée par la Danmaks Radio, on peut apercevoir une voiture verte. L'homme au volant, suspecté d'être le tireur, a été arrêté par la police depuis. Ce danois de 66 ans nie avoir tué la louve, une espèce protégée dans le pays. La police locale va donc utiliser les résultats de l'autopsie animale ainsi que la vidéo et divers témoignages afin de fermer l'enquête. La voiture du sexagénaire ainsi qu'un certain nombre de ses fusils de chasse ont été saisis par la police. Des résultats d'analyses, notamment celle de la voiture verte, devraient être publiés dans les semaines à venir.

Une espèce rarissime au Danemark

Si la vidéo provoque un tel tollé, c'est parce que les loups sont très rares au Danemark. Quelques loups et une unique femelle ont fait leur retour dans le pays pour la première fois depuis 200 ans. Ce n'est qu'en 2017 que les spécialistes ont pu avoir la preuve par ADN du retour d'une femelle dans le pays, ce qui pourrait permettre des naissances.

Ph - Belga Images

Peter Sunde, scientifique de l'université d'Aarhus, affirme que les bêtes viennent de loin. Elles ont probablement parcouru 500 km. «Nous pensons que ce sont des jeunes rejetés par leur famille qui recherchent de nouveaux terrains de chasse» a-t-il ajouté.

Afin d'assurer la protection des espèces, la position géographique des loups a été gardée secrète par les scientifiques. Selon eux, la mort d'un seul animal pourrait mettre en danger l'ensemble de l'espèce du pays. Si la femelle abattue est celle qui avait été identifiée en 2017, la survie des loups au Danemark semble sérieusement menacée.