Une rhinocéros noire attend un petit: une nouvelle inespérée pour cette espèce en danger

Une rhinocéros noire attend un petit: une nouvelle inespérée pour cette espèce en danger

« Grande nouvelle ! Seyia est enceinte et va accoucher d'un jour à l'autre », annonce la direction du zoo de Cincinnati, dans l'Ohio (nord-est des États-Unis). Après une grossesse de 15 mois, Seyia s'apprête donc à donner naissance à son deuxième petit, après Kendi, né en juillet 2017.

BIG news! Seyia is pregnant and due any day! Eastern black rhinos are critically endangered, so this is great news for the species. This will be her second calf with dad Faru. ? pic.twitter.com/xOU4MrHa27

— Cincinnati Zoo (@CincinnatiZoo) August 10, 2020

Tous deux seront nés du même père, Faru, qui a été présenté voici cinq ans à Seyia. Elle-même est née en Louisiane et est aujourd'hui âgée de dix ans.

Un rhino nouveau-né pèse entre 35 et 55 kilos ! Et si vous vous demandiez à quoi pouvait bien ressembler la naissance d'un petit rhinocéros, le zoo avait partagé les images des premiers instants de Kendi avec sa maman.

Espèce en danger

Cette famille de rhinocéros noir d'Afrique fait partie d'une espèce en danger critique d'extinction. D'après l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), il reste moins de 6.000 individus en liberté. Toutefois, le rhinocéros noir a vu sa population se rétablir doucement entre 2012 et 2018 : en augmentant de 2,5% par an, elle est passée de 4.845 animaux à 5.630, précise l'UICN.

Cette évolution est en grande partie due à des lois plus strictes et à la gestion des populations, avec des déplacements de rhinocéros d'une population à l'autre pour favoriser leur reproduction.

Les milliers de rhinocéros qui peuplaient autrefois l'Afrique et l'Asie ont été décimés par le braconnage et la perte de leur habitat. Très peu vivent encore en dehors des parcs nationaux et des réserves.