Une pétition pour sauver la fresque du pénis géant de Saint-Gilles

Une pétition pour sauver la fresque du pénis géant de Saint-Gilles

Depuis sa soudaine apparition, une nuit de septembre, sur un immeuble de Saint-Gilles, le pénis géant ébranle une partie de la population. Le Collège des bourgmestre et échevins de Saint-Gilles a d'ailleurs décidé de procéder dans les prochaines semaines au nettoyage de la fresque. En attendant, l'œuvre est toujours là.

Pour tenter de conserver la fresque murale, une pétition en ligne intitulée « Sauvez le pénis » a été lancée. Vincent T., à l'origine de ce projet, justifie cette volonté : « C'est parce que toute forme de créativité dans notre ville est plus qu'importante que nous voulons œuvrer à la préservation du Pénis. Et cela pour contrebalancer "le street art touristique" prémâché qui est imposé aux Bruxellois. »

A l'heure actuelle, la pétition « Sauvez le pénis » a recueilli 3.205 signatures. L'objectif est d'en récolter 5.000 afin de l'envoyer au Collège des bourgmestre et échevins de Saint-Gilles. En attendant, les heures du pénis géant sont comptées.