Une otarie pour tracter des embarcations au Mont Mosan, la vidéo fait polémique

Une otarie pour tracter des embarcations au Mont Mosan, la vidéo fait polémique

Une otarie, attachée, qui tracte des enfants installés à bord d'un petit bateau. La scène s'est déroulée au parc du Mont Mosan, près de Huy, et a été filmée par un visiteur.

« C'est assez », un collectif de défense des cétacés maintenus en captivité, a partagé ces images sur Facebook. La vidéo a fortement fait réagir les internautes. En deux jours, elle a été partagée près de 7.000 fois et comptabilise plus de 400.000 vues.

Le collectif appelle toutes les personnes indignées par ces images à réagir pacifiquement, en interpellant le parc avec courtoisie. Il réclame de « cesser au plus vite ce genre d'activités qui participe encore un peu plus au mal-être d'un animal captif ».

« Les otaries sont des êtres sensibles et n'ont pas à être attachées par le cou pour tracter des enfants ! », insiste le collectif.

Le parc réagit

« Les otaries ne sont pas maltraitées », réagit Jean-Marc Vanberg, directeur du Mont Mosan dans les colonnes de la Meuse ce mardi. Les otaries ne sont pas forcées à tirer les embarcations, elles font ce tour de leur plein gré, justifie-t-il.

« Elles viennent chercher d'elles-mêmes un anneau relié par un fil à un petit bateau, elles mettent ensuite cette anneau dans leur bouche ou autour de leur cou. Elles peuvent lâcher l'anneau quand elles le souhaitent », détaille le gérant qui a lui-même entraîné les otaries. « Je connais mon métier et mes animaux. Nous les aimons, ils sont le faire-valoir du parc, nous n'avons aucune raison de les maltraiter », conclut-il.

Aux yeux du collectif toutefois, ces pratiques « d'un autre âge » ne sont plus tolérables. « Ce que l'on autorisait avant, choque maintenant. On n'accepte plus que les animaux soient utilisés pour le loisir des humains », indique Christine Grandjean, porte-parole du collectif.