Une mutation du variant britannique inquiète nos voisins

Une mutation du variant britannique inquiète nos voisins

La mutation pourrait rendre les vaccins existants moins efficaces contre le virus. Les défenses immunitaires des patients peuvent également s'avérer moins efficaces contre la nouvelle variante. Le même constat a été observé auparavant avec les variants sud-africain et brésilien.

En Grande-Bretagne, la mutation a été diagnostiquée chez au moins 23 personnes.

La mutation a reçu le nom scientifique d'E484K. Le changement se situe dans les saillies du virus. Grâce à la mutation, ces "pointes" peuvent mieux se fixer à une cellule corporelle. Le virus pénètre ainsi encore mieux dans le corps.