Une liste de courses gravée dans Central Park

Une liste de courses gravée dans Central Park

Lire sa liste de course sur un bloc de granit géant ? C'est désormais possible grâce à une idée originale signée David Shrigley, un artiste britannique, déjà connu pour ses illustrations du restaurant Sketch à Londres. Le projet a été financé par l'organisation Public Art Fund, pour mieux diffuser l'art contemporain dans les espaces publics.

La banalité et le devoir de mémoire

Crackers, fromage, beurre de cacahuète … Au total vingt-cinq produits ont été inscrits sur le mémorial que David Shrighley a soigneusement sélectionné. Sur le site Bonappétit, il confie s'être tourné vers ses amis américains pour leur demander leurs listes de course respectives, après avoir constaté que la sienne était trop « british ». Le compromis fait, la liste simple et éphémère contraste avec l'aspect solennel du bloc.

Emma Enderby, curatrice au Public Art Fund, souligne une autre fonction de l'œuvre : celui d'aide à la mémoire. Elle explique dans le Huffington Post que : « Les monuments publics sont des éléments familiers dans les parcs et sur les places à travers le monde, et permettent aux communautés de célébrer, de se souvenir, ou de rendre hommage à de grands efforts ou à des individus. ».

Touche poétique

Bien que l'artiste n'apprécie pas la pâte à tartiner, clôturer la liste sur du Nutella ne pouvait être pour lui que la meilleure fin (ou faim). Il précise que : « D'une certaine manière, quand vous écrivez une liste, il y a une certaine poésie. » . Shrigley pense ici surtout au rythme qui structure la liste, et à l' « ultime luxure » ou l'état de jouissance qui termine un poème.

La liste restera visible tout le reste de l'année sur la place Doris C. Freedman de Central Park.