Une jeune indienne pleure des larmes de sang

Une jeune indienne pleure des larmes de sang

Après avoir pleuré dans larmes sanguinolentes à plusieurs reprises, la jeune mariée, inquiète, s'est rendue auprès de spécialistes à la clinique de Chandigarh (au nord de l'Inde). Il s'avère que cet étrange phénomène porte un nom : l'hémolacrie.

« L'hémolacrie, ce sont des larmes sanglantes qui sortent d'un œil ou des deux », précise au Mirror le Dr Soumitra Ghosh, médecin qui a étudié le cas de la jeune femme. « Quand le sang coule avec les larmes, c'est très alarmant. Si vous voyez du sang sortir de vos yeux, vous pouvez imaginer à quel point cette situation est effrayante. »

Une explication clinique

Les médecins ne sont pas en mesure d'expliquer exactement ce qui a déclenché ces symptômes chez la jeune Indienne. Néanmoins, ce n'est pas un hasard si ces saignements se produisent durant ses règles : il s'agit de menstruations vicariantes.

«Les règles vicariantes sont définies comme des saignements cycliques qui se produisent dans d'autres organes que l'utérus », explique le Dr Ghosh. Par exemple, ces saignements peuvent survenir dans le nez, les yeux, les oreilles, l'intestin, les poumons, ou la peau.

Les menstruations vicariantes peuvent donc provoquer des cas d'hémolacrie. « Mais c'est très très rare », ajoute le spécialiste. « Seuls quelques cas ont été rapportés dans la littérature scientifique. » Pour mettre fin à cet étrange phénomène, les médecins ont prescrit à la patiente de prendre la pilule contraceptive. Trois mois après le début de son traitement, ses larmes de sang ont cessé de couler

Lire aussi : Polémique autour de « chaussures sataniques » créées avec du sang