Une influenceuse sous le feu des critiques après avoir cuisiné et mangé un Grand requin blanc

Une influenceuse sous le feu des critiques après avoir cuisiné et mangé un Grand requin blanc

La police chinoise a ouvert une enquête après la publication par une vlogueuse d’une vidéo polémique la montrant déguster un grand requin blanc, une espèce protégée, ont indiqué les autorités et les médias locaux.

Les images de la jeune femme, connue sous le nom de Tizi, la montrent en train de griller, bouillir puis déguster la viande du grand prédateur. Elles ont provoqué des réactions outrées sur l’internet chinois.

« La viande est très tendre »

La police de la ville de Nanchong, dans la province du Sichuan (sud-ouest) a confirmé dimanche qu’il s’agissait bien d’un grand requin blanc, selon le média chinois Fengmian.

« La viande est très tendre », déclare Tizi dans cette vidéo publiée sur internet à la mi-juillet, tout en se délectant de gros morceaux de chair grillée.

Sur ces images, largement republiées par les médias chinois et les internautes, on voit la jeune femme déballer le poisson de deux mètres de long et s’allonger à côté de lui pour en souligner la grande taille.

Le requin est ensuite coupé en deux, mariné et grillé au barbecue, tandis que la tête est cuite dans un bouillon épicé – des méthodes de préparation classiques pour le poisson en Chine.

La police ouvre une enquête

Une « enquête » sur l’affaire est actuellement menée par les policiers de la « sécurité publique », a indiqué lundi dans un communiqué le Bureau municipal de l’agriculture de Nanchong.

Les grands requins blancs figurent sur la liste des espèces « vulnérables » de l’Union internationale pour la conservation de la nature – soit juste en dessous des espèces « en danger ».

Les populations mondiales de requins ont été décimées au cours des dernières décennies, en raison notamment de la pêche.

En Chine, les requins sont sur la liste des espèces protégées. Leur possession est illégale et peut être punie d’une peine allant jusqu’à 10 ans d’emprisonnement.

Prête à tout pour faire des vues

« C’est juste sidérant qu’une vedette du web puisse manger un animal protégé devant des millions de personnes en plein jour », a écrit un internaute sur le réseau social Weibo, au diapason de la majorité des commentaires.

« Ces incultes sont prêts aux pires bassesses juste pour attirer l’attention », déplorait un autre.

Il n’était pas clair dans l’immédiat si Tizi fait personnellement l’objet d’une enquête ou encourt une sanction.