Une femme va parcourir Milan-Bruxelles à pied pour dénoncer la malnutrition infantile

Une femme va parcourir Milan-Bruxelles à pied pour dénoncer la malnutrition infantile

Ce mercredi, une italienne âgée d'une quarantaine d'années entame une course à pied de 900 kilomètres entre Milan et Bruxelles pour dénoncer la malnutrition infantile en Europe. Son message est simple: "la pauvreté est un vrai problème européen. Des millions d'hommes, de femmes et d'enfants sont menacés de pauvreté et d'exclusion sociale. Beaucoup d'entre eux n'ont pas accès à une nourriture saine ni à une éducation alimentaire", explique Ivana Di Martino.

https://www.facebook.com/21voltedonna/posts/802644416535629

Son arrivée à Bruxelles est prévue le 23 mai. À cette date, elle rencontrera des députés européens et des représentants des autorités belges ainsi que des associations caritatives et des bénévoles.

https://www.facebook.com/21voltedonna/photos/a.289648184501924.1073741825.254249991375077/802663423200395/?type=3&theater

Née à Monce, en Italie, et mère de trois enfants, Mme Di Martino est convaincue que "nous pouvons tous essayer de faire quelque chose, en faisant adopter des lois ou en sensibilisant nos dirigeants politiques à la problématique". "C'est pour cela que je cours", affirme-t-elle. D'après les derniers chiffres disponibles d'Eurostat, 27,8% des enfants en Europe étaient menacés de pauvreté ou d'exclusion sociale en 2014. Dans certains pays de l'Union européenne, ce sont presque 40% des enfants qui sont concernés. De plus, en 2015, 8,2% de la population de l'UE ne pouvait pas se permettre un repas correct un jour sur deux.

Un partenariat naturel

Mme Di Martino bénéficie du soutien de la Fédération européenne des Banques alimentaires (FEBA), dont fait partie la Fédération belge du secteur. Pour son directeur général Alfons de Vadder, "c'est un partenariat naturel. Nous poursuivons le même objectif: faire en sorte que tous les enfants en Europe aient accès à une nourriture saine", explique-t-il. En 2015, les membres de la FEBA ont distribué l'équivalent de 2,9 millions de repas chaque jour (soit 562.000 tonnes de nourriture) à 5,7 millions de personnes. En Belgique, ce sont 12.976 tonnes de denrées alimentaires qui ont été récoltées et distribuées à 138.557 bénéficiaires, en 2015, via quelque 629 associations caritatives locales.