Une étudiante évite de justesse la mort après avoir mal nettoyé sa pompe à insuline

Une étudiante évite de justesse la mort après avoir mal nettoyé sa pompe à insuline

Carolina Bowen est une jeune Américaine souffrant du diabète de type 1. Comme le rapporte la presse britannique, cette étudiante a failli perdre la vie en contractant un champignon habituellement retrouvé dans les matières fécales. Le champignon est entré dans son corps via sa pompe à insuline qui était mal nettoyée. Il a entrainé un choc sceptique, la défaillance de plusieurs organes et une fasciite nécrosante (une maladie "mangeuse de chair") au niveau du bras.

À l'hôpital, les médecins ont cru que Carolina ne s'en sortirait jamais. Placée dans le coma durant un mois entier, elle a subi cinq interventions chirurgicales. "Les docteurs pensaient que j'allais mourir car ils n'avaient jamais vu cela auparavant", explique l'étudiante. Son bras, nécrosé, a finalement été sauvé par les chirurgiens qui pensaient dans un premier temps que l'amputation était inévitable. Ces derniers ont cependant dû couper des nerfs au niveau de son aisselle, de son épaule, et de son coude, ce qui a entraîné une perte de mobilité au niveau de cet organe.

Un nouveau regard sur la vie

Aujourd'hui, plus d'un an après les opérations, Carolina garde peu de séquelles de son expérience. Ces reins, fortement touchés, sont guéris, et son appareil respiratoire est de nouveau fonctionnel. Sa seule séquelle visible se trouve au niveau de son bras, Carolina ayant refusé une greffe de peu pour laisser sa peau guérir par elle-même.

"J'ai cette blessure depuis environ un an et trois mois et elle est presque totalement fermée. Les docteurs m'ont dit que j'étais la seule personne ayant survécu à cette infection aux Etats-Unis sans avoir eu besoin d'amputation", confie Carolina qui vit différemment depuis qu'elle a frôlé la mort. "Je suivais un chemin destructeur avant tout cela, je ne me souciais pas beaucoup de ma santé. Frôlé la mort vous rappelle votre propre mortalité. Cette expérience m'a appris à apprécier les petites choses de la vie", conclut-elle.

.

Carolina Bowen,...

real fix sur Mardi 17 novembre 2020