Une érection de 4h à cause du coronavirus

Une érection de 4h à cause du coronavirus

Chaque jour, de nouvelles publications scientifiques mettent en lumière des phénomènes ou des symptômes liés au coronavirus. Il y a quelques jours, le très sérieux The American Journal of Emergency Medicine a relaté le cas d'un patient Français de 62 ans. Hospitalisé au Centre Hospitalier de Versailles pour une forme sévère du Covid-19, l'homme a dû être intubé.

 

Une érection de 4h

Parallèlement, les médecins ont remarqué que l'homme souffrait de priapisme, c'est-à-dire d'une érection persistante en dépit de l'absence de stimulation sexuelle. L'érection a duré quatre heures et a été causée par des caillots de sang obstruant le pénis du patient. Le sexagénaire a dû être opéré pour mettre un terme à cette longue érection.

Un rare effet secondaire de la maladie

La formation de petits caillots sanguins qui entravent la circulation sanguine (thrombose) et qui perturbent la coagulation, provoquant des hémorragies, est l'une des complications possibles des formes sévères de la maladie. Cependant, c'est la première fois qu'un cas de priapisme est considéré comme un effet secondaire du coronavirus.

Quant au patient français de 62 ans, il a quitté les soins intensifs après avoir passé deux semaines sous assistance respiratoire.