Une cantatrice sans-abri subjugue le métro

Une cantatrice sans-abri subjugue le métro

Emily, une dame de 52 ans, a enivré une station de métro de Los Angeles de sa voix sublime de Soprano.

Originaire de Russie, Emily arrive aux États-Unis en 1991. Cantatrice et professeure de musique, elle enchaîne les petits boulots et les performances en rue pour survivre.

Cercle vicieux

Les choses se compliquent il y a trois ans, le jour où elle se fait dérober son violon, d'une valeur de 9000 €, alors qu'elle joue en rue pour gagner de quoi se nourrir. Emily se retrouve sans son instrument de travail. Très vite, elle ne parvient plus à payer son loyer, est expulsée et se retrouve à la rue.

Le sort s'acharne sur Emily. Bousculée en sortant d'un bus, elle se fracture le poignet. Sans assurance maladie, elle est obligée de dépenser tout ce qu'il lui reste en frais médicaux.

Sans le sou, n'ayant plus que sa voix et quelques bagages, elle s'est mise à chanter dans le métro de Los Angeles. Les voyageurs ont été séduits par cette voix extraordinaire et par le talent d'Emily. Un policier passait par-là alors qu'elle interprétait un air de Puccini, «O mio babbino caro». Il a capturé cette magnifique performance et a partagé ce moment sur Twitter.

 

4 million people call LA home. 4 million stories. 4 million voices...sometimes you just have to stop and listen to one, to hear something beautiful. pic.twitter.com/VzlmA0c6jX

— LAPD HQ (@LAPDHQ) September 27, 2019

Un élan de solidarité

« Quatre millions de personnes appellent Los Angeles leur « maison ».  Quatre millions d'histoires. Quatre millions de voix. Parfois, il suffit de s'arrêter et d'en écouter une pour entendre quelque chose de magnifique » écrit le département de la police de Los Angeles.

L'histoire de la cantatrice histoire a bouleversé les internautes. Une cagnotte en ligne a été lancée pour offrir un nouveau violon, mais surtout une nouvelle vie à Emily.