Une année 2021 "plus facile" selon le directeur de l'OMS en Europe

Une année 2021 "plus facile" selon le directeur de l'OMS en Europe

Le développement de vaccins disponibles en 2021 représente un espoir, même si le virus ne disparaîtra pas totalement. Avant cela, il est nécessaire de rester vigilant cet hiver. «Y aura-t-il une troisième vague ? Tout dépend de nous. Si on porte les masques, si on suit les mesures strictes, on peut éviter beaucoup de décès. Le virus n'a pas changé, il n'est ni plus fort ni plus faible. La solidarité est le seul chemin car c'est trop tard pour un vaccin cet hiver.»

Le Belge a par ailleurs estimé que la situation dans notre pays n'était pas spécifiquement pire qu'ailleurs en Europe. «Dans la manière dont on rapporte les décès, la Belgique est très très stricte et suit les conseils de l'OMS», a-t-il indiqué.

La situation délicate est, selon lui davantage liée «à l'âge (de la population), à la densité, aux infrastructures de communication...» qu'au comportement des habitants. «Et on sait que la gouvernance est un peu compliquée», a-t-il ajouté même si «c'est trop tôt pour tirer des leçons définitives.» En outre, les difficultés de gestion du testing et du tracing ne sont pas propres à la Belgique.

Lire aussi : Les vaccins n'élimineront pas le virus, prévient l'OMS

Le choix des lecteurs
  1. fusion-medical-animation-rnr8D3FNUNY-unsplash (3)

    Quels sont les symptômes du nouveau variant Omicron?

  2. trams ok

    Une vidéo montrant trois trams bloqués à Bruxelles fait le buzz sur TikTok

  3. belgaimage-174800745-full

    Des hôpitaux belges contraints de renvoyer des patients Covid chez eux

  4. belgaimage-173395731-full (2)

    Pour Yves Van Laethem, le variant Omicron pourrait être un «cadeau inespéré», d’autres experts moins optimistes

  5. 169204_NORMAL

    Deux prétendants de «L’amour est dans le pré» venus pour Nicolas tombent amoureux l’un de l’autre