Un violeur en série traqué par la police s'enfuit et chute d'une falaise de 30 mètres

Un violeur en série traqué par la police s'enfuit et chute d'une falaise de 30 mètres

Dimitris Aspiotis est surnommé «La bête de Kavos». En 2012, il a été emprisonné pour avoir violé une centaine de femmes. Malgré une condamnation à 52 ans de prison, il a pu bénéficier d'une libération après six années derrière les barreaux.

Cette clémence avait scandalisé des milliers de personnes, qui avaient lancé une pétition pour dire leur mécontentement. Une fois sorti de prison, Dimitris Aspiotis a récidivé. Il y a deux semaines, il a été d'accusé d'avoir violé une touriste albanaise de 34 ans. Les policiers locaux se sont mis à sa recherche et l'ont rapidement localisé. Alors qu'ils tentaient de l'interpeler, l'homme a pris la fuite en bordure d'une falaise. Il a finalement glissé, provoquant sa chute au fond du ravin, une trentaine de mètres plus bas.

Il a survécu à son accident, mais a subi de nombreuses fractures, notamment à la colonne vertébrale. Les policiers ont mis plus de trois heures avant de le sortir du ravin. Il a immédiatement été incarcéré pour purger le reste de sa peine de prison. Il devra également faire face à un nouveau procès. «J'espère qu'il restera dans la douleur pour le restant de ses jours», a déclaré au Sun une de ses victimes, la Britannique Kayleigh Morgan.