Un requin menacé vendu dans un supermarché français

Un requin menacé vendu dans un supermarché français

Un magasin Leclerc est au cœur d'une polémique après que des internautes se sont inquiétés de la vente d'un requin-renard, une espèce pourtant menacée, dans un hypermarché du groupe.

C'est l'association Sea Shepherd, qui, la première, a relayé les clichés de nombreux internautes. "Quand une enseigne de grande distribution assume la promotion et la mise en avant macabre d'une espèce menacée, on est en droit de se poser de réelles questions sur son éthique. Pour rappel : Le requin-renard est une espèce menacée dont la pêche ciblée est interdite", a-t-elle dénoncé.

https://www.facebook.com/SeaShepherdFrance/posts/3225216900867102

Mais comment des animaux protégés se sont-ils retrouvés dans un hypermarché ? La réponse est assez simple. Si la pêche ciblée du requin-renard est bel et bien proscrite en Union Européenne, rien n'interdit de mettre cet animal à la vente sur un étal. Notamment si le requin a été pêché accidentellement, comme le rapporte LCI.

Les animaux retirés de la vente

Seulement quelques heures après le début de la polémique, l'hypermarché Leclerc concerné a décidé de retirer les requins de la vente. "La direction du centre E.Leclerc de Vitry-sur-Seine réaffirme qu'il n'était pas dans son intention de contrevenir à la loi sur les espèces protégées. Le poisson a été retiré de la vente sitôt l'information portée à la connaissance de nos équipes", s'est justifié le magasin.

https://www.facebook.com/E.Leclerc.Vitry/posts/3302408139880818

"Le fournisseur, qui a pris l'initiative de proposer cette vente, est appelé à s'expliquer auprès de la direction demain matin. Quant aux équipes, elles seront de nouveau sensibilisées à la protection des espèces menacées. La direction du centre E.Leclerc de Vitry-sur-Seine présente ses sincères excuses aux clients et internautes qui ont été choqués par cette regrettable affaire", a conclu l'établissement.