Un otage néerlandais perd la vie en tentant de fuir ses ravisseurs

Un otage néerlandais perd la vie en tentant de fuir ses ravisseurs

Des soldats philippins ont découvert le corps du Néerlandais après un échange de tirs entre l'armée philippine et des combattants du groupe Abou Sayyaf dans la petite ville de Patikul, située sur l'île de Jolo. "Horn a été abattu par ses geôliers, pendant un échange de coups de feu, alors qu'il tentait de s'échapper", annonce l'armée. Six terroristes ont également perdu la vie pendant les combats, dont une femme identifiée comme la deuxième épouse du chef du groupe Abou Sayyaf.

Ewold Horn avait été enlevé en compagnie du Suisse Lorenzo Vinciguerra et de leur guide philippin au cours d'un voyage ornithologique sur Tawi-Tawi, l'île la plus au sud des Philippines. Le guide avait pu s'échapper lors du transfert du trio sur l'île de Jolo tandis que le ressortissant suisse est parvenu à prendre la fuite deux ans plus tard.

Abou Sayyaf est responsable des pires attentats commis aux Philippines ainsi que de l'enlèvement de plusieurs étrangers.